Offre annuelle

Les nouvelles offres de stages en formation professionnelle continue musique et danse pour l'année 2021 seront renseignées à partir de novembre 2020. 

Claquettes - TAP dance

La TAP Dance (claquettes américaines) aussi appelée Rythm Tap, font partie de la tradition de la culture jazz – une forme d’expression liée à la fois à la danse et à la musique. Elles se renouvellent constamment au contact des nouveaux styles musicaux et à la rencontre d’autres formes d’expression artistique. « Dans ma pratique, elles sont abordées comme un instrument de percussion et une danse à part entière proposant un travail essentiel sur le poids du corps et son transfert, sur le swing et le relâché.

Entre danse et musique, les ateliers proposeront un échauffement corporel, des exercices de technique, des exercices ludiques de coordination corporelle, des gammes de solfège rythmique jouées avec les pieds, un travail sur les appuis, le poids du corps, le relâché, le swing, les nuances sonores. Un temps sera également dédié au visionnage d’images d’archives et aux échanges d’expériences.

Intervenante : Enfant de la balle, LeeLa PETRONIO grandit dans le monde du jazz et du Tap dance. Elle côtoie et étudie avec de nombreux tap dancers légendaires, notamment Sarah Petronio (sa mère), Jimmy Slyde, Steve Condos, Honi Coles, Grefory Hines … Leela est une danseuse reconnue internationalement pour avoir développé une approche originale des claquettes en les fusionnant avec les percussions corporelles et la danse hip hop. En 2001, elle rejoint l’équipe du spectacle STOMP durant 11 mois à La Cigale à Paris, puis en tournée jusqu’en 2012. Elle dirige la compagnie Hip Tap Project, collectif pluridisciplinaire de danseurs et musiciens dont les univers fusionnent en un langage commun : tap dance/claquettes, danse hip hop, percussions corporelles, percussions sur objets et musique live.

Public : danseur·euse·s professionnel·elles, enseignant·e·s en danse, musicien·ne·s et enseignant·e·s en musique

Dates/lieu : 16 et 17 novembre 2020

Date limite d’inscription : 3 octobre 2020

Coût pédagogique : 280 euros

Effectif : entre 8 et 12

AFCMD - Formation modulaire

Cette formation a pour but d’approfondir l’observation du mouvement dansé. Elle permettra d’affiner la perception des coordinations posturales et la complexité du geste. Elle mettra l’accent sur les connaissances scientifiques qui facilitent l’organisation du mouvement et sa transmission. De fait, la prévention et la virtuosité du geste artistique seront traitées et une lecture de différentes esthétiques viendra s’adosser aux principes de l’AFCMD.

Les sessions se dérouleront dans une alternance entre théorie et pratique.
- Théorie : méthodologie de l’observation, anatomie fonctionnelle et expérientielle, notions de neuro physiologie, notions de phénoménologie du geste.
- Pratique : ateliers perceptifs et applications dansées, lecture du mouvement, pratiques somatiques avec des intervenants spécialistes invités et ateliers en lien avec le développement psycho moteur de l’enfant.

Intervenant.e.s : chaque module sera co-animé par un des membres du comité pédagogique et un.e invité.e spécialiste du domaine (informations précises disponibles sur le site quelques semaines avant le début de chaque module). Le comité pédagogique est constitué de Soahanta DE OLIVEIRA, Emmanuelle LYON et Nathalie SCHULMANN

Public : professeur.e.s de danse, chorégraphes, circassien.ne.s, enseignant.e.s des arts martiaux, praticien.ne.s du mouvement.
Coût pédagogique par module: 450 €
Coût pédagogique pour l’intégralité des modules : 2 000€

Les modules sont construits en complémentarité les uns des autres ; il est possible de suivre un ou plusieurs modules et il est recommandé de suivre l’intégralité de la proposition.
Effectif : entre 10 et 14 pour chaque module

Tous les modules se déroulent au pôle Aliénor à Poitiers.
 

Module 1 : Posture dynamique et équilibration dans différentes esthétiques 
Il s’agira ici d’observer et comprendre comment les éléments de la posture conditionnent le mouvement quotidien et le mouvement dansé.

Grâce à une présentation de l’analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé – AFCMD, son historique et son évolution, les stagiaires observeront et essaieront les capacités de modulation de la posture au travers d’ateliers pratiques et d’apports théoriques.

Intervenant.e.s : danseuse classique à l’Opéra du Nord, au Ballet Théâtre Français de Nancy, au Ballet du Louvre, Soahanta DE OLIVEIRA est professeure de danse classique. Elle est spécialisée en AFCMD depuis 1996. Aujourd’hui, après avoir été formatrice en anatomie physiologie et en AFCMD dans divers champs (DE de professeur de danse, formation des enseignants Pilates, Yoga, accompagnement des musiciens...) elle applique ses recherches de terrain au tango, qu’elle pratique depuis de nombreuses années. 
Après une formation initiale en danse classique et contemporaine en Italie, à Londres et en France où elle réside depuis 2000, Camille GOTTA a travaillé avec différentes compagnies de danse contemporaine. Après des études au département danse à l'Université Paris 8, elle suit une formation de formateur au CND sur la méthode Pilates avec D. Dupuy et l'enseigne depuis 2004. Elle complète son approche avec des formations en Analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé au CND, Swiss Ball, Fascia et Pilates, et Abdologie avec la Méthode du Dr. De Gasquet. Formée en Rolfing® en 2011, elle obtient la spécialisation Avancée en 2015. Depuis 2014, Camilla intervient à l'Université Paris 8, au CND… comme formatrice sur le toucher et les fascias et ses applications au mouvement.

Dates/lieu : du 7 au 10 février 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 20 décembre 2019

Module 2 : La colonne vertébrale, axe d'expressivité 

L’objectif de ces quatre journées sera de préciser l’engagement expressif de la colonne vertébrale pour effectuer des choix esthétiques affirmés d’une part et pour favoriser la prévention d’autre part. Les stagiaires feront de multiples expériences grâce à une analyse de la fonction globale et segmentaire de la colonne vertébrale en relation aux appuis et à l’orientation.

Intervenant.e.s :  titulaire du DE de professeur en danse contemporaine, du diplôme de formatrice en AFCMD et du diplôme supérieur de culture chorégraphique, Nathalie SCHULMANN enseigne depuis plus de 25 ans aux RIDC et au CND pour la formation continue au DE de professeur de danse, à la FDCA et au CNSMD de Lyon. Elle accompagne le travail des interprètes des compagnies d’Alban Richard (CCN de Caen) et Mélanie Perrier (compagnie 2 mn). Elle est récemment diplômée de la formation de Patricia Bardi, méthode intégrative de la respiration, de la voix et du mouvement. 

Danseuse contemporaine brésilienne, Claudia DAMASIO fût interprète pour les compagnies de Lauri Macklin et de Lia Rodrigues, entre autres. Elle est praticienne en gymnastique holistique Ehrenfried, formatrice en analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé-AFCMD à Ecole supérieure de danse et Musique de Roubaix et au CMA12 de la ville de Paris. Elle est professeur de danse contemporaine et également formatrice en pédagogie en éveil-initiation.

Dates/lieu : du 26 au 29 août 2020 à Poitiers 
Date limite d’inscription : 12 juillet 2020

Module 3 : Etude comparative des ceintures entre le fonctionnel et l'expressif 

Ces quatre journées permettront d’affiner la localisation osseuse et préciser les notions de point fixe et de point mobile et de proposer une reprogrammation fonctionnelle des membres associés aux ceintures. Au travers d’un travail d’harmonisation des coordinations (muscles mono et poly-articulaires), des applications dansées sollicitant les chaînes myofasciales droites et croisées seront proposées.

Intervenantes : formée à l’école Balanchine, à la High School of Performing Arts puis par Maggie Black à New York, Emmanuelle LYON a dansé au sein du Boston Ballet, de la Bat-Dor Dance company en Israël, avec Heinz Spoerli en Suisse et Peter Goss à Paris. Enseignante en danse classique et spécialiste en AFCMD, elle intervient régulièrement au CND de Pantin pour la formation au CA et au DE de professeur de danse classique ainsi que pour les danseurs du Ballet de l’Opéra de Paris. 

Formée par un assistant direct de Frédérick Matthias Alexander, Marie-Françoise LE FOLL-POSSOMPES enseigne la technique Alexander depuis 1976. Elle a dirigé une école de formation à cette pratique de 1983 à 1995 et continue à enseigner, de manière plus occasionnelle, comme par exemple au Japon en octobre 2019.  Elle est très active dans une recherche qui pourrait s'intituler "Verticalité et Mouvement".

Dates/lieu : du 27 au 30 novembre 2020 à Poitiers
Date limite d’inscription : 12 octobre 2020

 

Module 4 : Le port de bras et le port de jambe dans leurs relations à l'espace 

Rendre cohérent ses coordinations dans la relation d’espace sera l’objectif de ce module de formation. Ateliers théorico-pratiques avec étude et intégrations des différents segments de la jambe et du bras et exercices pour différencier l’activité de la jambe de terre de la jambe de l’air et les coordonner permettront aux stagiaires d’atteindre cet objectif.

Intervenantes : danseuse classique à l’Opéra du Nord, au Ballet Théâtre Français de Nancy, au Ballet du Louvre, Soahanta DE OLIVEIRA est professeure de danse classique. Elle est spécialisée en AFCMD depuis 1996. Aujourd’hui, après avoir été formatrice en anatomie physiologie et en AFCMD dans divers champs (DE de professeur de danse, formation des enseignants Pilates, Yoga, accompagnement des musiciens...) elle applique ses recherches de terrain au tango, qu’elle pratique depuis de nombreuses années. Magali PRAUD enseigne la danse classique au Conservatoire Maurice Ravel Pays Basque et est praticienne de la Méthode Feldenkrais.Après une formation au CNSMDP, Magali Praud commence sa carrière au Jeune Ballet de France puis intègre le Malandain Ballet Biarritz où elle a participé, pendant 12 ans, aux créations de Thierry Malandain. Après l’obtention du diplôme d’Etat en 2011, elle se forme à la Méthode Feldenkrais (Ifeld à Lyon 2011-2014).

Dates/lieu : du 8 au 11 janvier 2021 à Poitiers

 

Module 5 : Respiration et musicalité du mouvement 

L’objectif de ce module sera de clarifier et d’intégrer les modulations respiratoires au geste dansé et d’analyser les usages qualitatif et métaphorique qui en découlent.
Ateliers théorico-pratiques sur la fonction respiratoire et ses habitus en lien avec les différentes esthétiques seront proposés aux stagiaires.

Intervenant.e.s : titulaire du DE de professeur en danse contemporaine, du diplôme de formatrice en AFCMD et du diplôme supérieur de culture chorégraphique, Nathalie SCHULMANN enseigne depuis plus de 25 ans aux RIDC et au CND pour la formation continue au DE de professeur de danse, à la FDCA et au CNSMD de Lyon. Elle accompagne le travail des interprètes des compagnies d’Alban Richard (CCN de Caen) et Mélanie Perrier (compagnie 2 mn). Elle est récemment diplômée de la formation de Patricia Bardi, méthode intégrative de la respiration, de la voix et du mouvement. Formée à l’école Balanchine, à la High School of Performing Arts puis par Maggie Black à New York, Emmanuelle LYON a dansé au sein du Boston Ballet, de la Bat-Dor Dance company en Israël, avec Heinz Spoerli en Suisse et Peter Goss à Paris. Enseignante en danse classique et spécialiste en AFCMD, elle intervient régulièrement au CND de Pantin pour la formation au CA et au DE de professeur de danse classique ainsi que pour les danseurs du Ballet de l’Opéra de Paris. D'origine américaine, Lila GREENE travaille en France depuis 1975, dans la danse, le théâtre et la voix en tant que danseuse, chorégraphe, comédienne, metteur en scène, choriste et enseignante. Depuis 2018, elle est enseignante du Continuum, une approche somatique basée sur l'écoute profonde de soi en se servant de la voix sonorisée et les vibrations du corps fluide. Elle a collaborée avec Odile Rouquet à la création d'une collection de DVDs sur l'éducation somatique appliqué aux arts (www.rechercheenmouvement.org) et conseille une fondation américaine (www.eeg-cowlesfoundation.org) qui œuvre en Afrique de l'Ouest.

Dates/lieu : du 26 février au 1er mars 2021 à Poitiers

 

Héritage, transmission, notation

Objectifs

  • Interroger la notion d’archive en danse et s'approprier les différents supports au travers d’exemples.
  • Comprendre les enjeux chorégraphiques d'une œuvre.
  • Découvrir la notation Laban.

Contenu

Au travers d’ateliers successifs, les stagiaires aborderont la notation Laban afin d’en comprendre les usages pratiques & créatifs. Différents supports (partitions, photographies, textes, vidéos...) permettront ensuite d'entamer un questionnement sur ce qui fait archive, trace chorégraphique, et de faire l'expérience de s'en saisir pour appréhender une œuvre.

Ce cadre construira ainsi des ressources à mobiliser par les stagiaires pour leurs travaux liés à l'histoire de la danse, créations ou re-créations.

Intervenante 

Interprète, chorégraphe, et notatrice Laban, Léa BONNAUD développe ses projets chorégraphiques – aux formes souvent pluridisciplinaires et performatives – au sein du Collectif Zone d’Appui Provisoire (ZAP). 

Son intérêt pour l’histoire et ses traces dans le monde contemporain se retrouve dans ses créations ou actions pédagogiques autour de l’histoire de la danse (transmission de pièces de répertoire d’après partitions chorégraphiques, recherche sur la postmodern dance) et autour des liens entre danse et histoire des arts.

Dans la pièce After A (création 2021), elle affine sa démarche autour de la transmission et des liens entre personnel et commun : à partir notamment de sources écrites & sonores, elle fait dialoguer postmodern dance, danses traditionnelles du Poitou, et culture britannique.

Public : danseur.euse.s professionnel.le.s et enseignant.e.s en danse

Dates / lieu : 23 et 24 novembre à Poitiers

Date limite d’inscription : 16 octobre 2020

Renseignements et inscriptions auprès du CNFPT Nouvelle-Aquitaine